Vous êtes ici

Ils racontent

Eléna nous guide dans la basilique

Eléna a une mission qui en ferait rêver plus d'un(e) : en tant que médiatrice culturelle, elle est chargée de mettre en valeur le patrimoine de la ville d'Evron, et en particulier la basilique Notre-Dame-de-l'Epine.

Elle a accepté avec enthousiasme de nous faire visiter ce lieu à l'atmosphère si particulière pour nous le présenter. Immersion quelques siècles plus tôt !

Strate 03 : Item 01

Entre nef romane et nef gothique

Après avoir été accueilli, nous entrons dans la basilique. A peine arrivés, Eléna nous demande de nous arrêter et d'observer les 2 voûtes qui cohabitent l'une à la suite de l'autre, pour constituer le corps impressionnant du bâtiment religieux.

La première, petite voûte en berceau située dans le côté roman sud, représentative de l'architecture romane, date du XIème siècle. La seconde, de style gothique, beaucoup plus haute, date du XIIIème siècle. Elle est en pierre et sa configuration permet de profiter de plus grands espaces avec beaucoup de luminosité.

"Cette configuration exceptionnelle est parfaite pour expliquer aux petits comme aux grands les deux grands styles architecture présents ici au Moyen-âge" nous explique-t-elle.

Strate 03 : Item 02

La crypte longtemps oubliée

"Suivez-moi!" nous dit-elle comme si elle s'apprêtait à nous dévoiler un grand secret.

Nous empruntons un escalier débouchant sous l'autel à une crypte du XIème siècle, comblée par les moines au XIIIème siècle et dont on ne voit rien au premier abord. Il faut laisser aux yeux le temps de s'habituer.

Elle nous annonce alors : "Vous vous trouvez ici dans une crypte qu'on a découvert très récemment, suite à l'effondrement de la voûte, en 1974 !" La surprise est totale, l'effet réussi !

"Vous pouvez remarquer encore les travées qui dessinaient l'ancien plan de l'édifice, présent avant l'église romane du XIème siècle". On remonte littéralement le temps !

Strate 03 : Item 03

La chapelle Saint-Crespin

Nous remontons de la crypte avec Eléna, qui nous annonce que nous allons voir "la dernière surprise de la basilique".

Nous empruntons le déambulatoire pour arriver côté nord, où notre guide pousse alors une lourde porte.

On accède alors à la chapelle Saint-Crespin. "Cette chapelle remonte au XIIème siècle et assume un style arabo-byzantin comme on peut en trouver dans certaines églises espagnoles de la même époque. C'est un témoignage très surprenant !" nous confie-t-elle.

Les couleurs d'époque créent une véritable ambiance zen, de quoi rivaliser avec certains coins de verdures à quelques kilomètres d'ici.

Quelles animations dans la basilique ?

Face à ces découvertes, nous demandons naturellement à Eléna si des visites ou des événements sont organisés pour mettre en valeur ce patrimoine.

"Bien entendu" nous répond-elle. "Nous proposons des visites guidées à tous les groupes intéressés. Il suffit de contacter le service patrimoine de la Communauté de communes des Coëvrons. Vous pouvez aussi vous adresser à l'office de tourisme, de l'autre côté de la place, qui propose la location d'audio-guides!".

Elle poursuit alors d'elle-même : "Et puis, le lieu est investi à plusieurs occasions pour rappeler sa résonance d'antan : début juillet depuis 15 ans y est organisé le Festival d'Arts sacrés, dont la fréquentation augmente d'édition en édition ! Sans oublier les Journées du Patrimoine qui permettent de mettre un coup de projecteurs sur le patrimoine évronnais ! Et puis tout au long de l'année des concerts sont organisés au sein du monument !"

C'est sur cette note d'enthousiasme que nous remercions Eléna pour son accueil et pour nous avoir dévoilé une part de ce patrimoine surprenant.

 

Vous aimerez