Vous êtes ici

Visite de la brasserie

La Suzannaise

aaa

bbbbbbbbbbbb

cc

Boisson d'ici. Christophe Launay, brasseur à Sainte-Suzanne, propose une gamme de bières aussi variée qu'originale. La triple blonde à la fleur de sureau fait son apparition.

Elle a comme un arrière-goût de miel, la triple blonde à la fleur de sureau de Christophe Launay. Sa mousse est sucrée. Elle est aussi fruitée, douce et légèrement pétillante. C'est sa « fierté, [son] champagne ». Comme ses onze autres sortes de bière au goût unique.

Brasseur depuis 2000, il s'est installé dans le village de Sainte-Suzanne en 2008. Six bières « traditionnelles » sont fabriquées toute l'année dans son atelier et six autres sont créées et renouvelées chaque année, dont une spéciale Noël et une spéciale printemps.

Les amateurs ont toutes les chances d'y trouver leur bonheur, car Christophe Launay fabrique aussi bien des rousses que des blondes, des brunes ou des noires, des légères pour l'été, mais aussi certaines plus alcoolisées.

Le houblon du jardin

« C'est un projet de vie, un aboutissement. J'aime créer de nouvelles bières, innover et réfléchir à de nouveaux produits. » Véritable passionné, Christophe Launay se fournit uniquement via des producteurs locaux. Une partie de sa production est issue de l'agriculture biologique. Le houblon, plante qui donne l'amertume de la bière, provient même de son propre jardin.

C'est avec passion que Christophe Launay explique : « C'est comme une recette de cuisine qu'il faut à chaque fois réinventer. » La fabrication d'un fût prend au minimum deux mois. Le malt, qui est un mélange de blé, d'orge ou d'avoine, est concassé, avant d'être mis en empâtage. Il s'agit alors de créer un jus sucré qui sera porté à ébullition pour être houblonné. Il fermente alors une première fois pendant une semaine. Intervient ensuite la clarification, où la température de la bière est descendue. Enfin, la bière est stockée à température ambiante pendant plusieurs semaines pour devenir pétillante.

Ses « créations » sont en vente à la fois dans son « pub », comme il aime l'appeler, mais aussi en grande surface, dans tout le département. Il travaille avec des cavistes, des bars et des restaurants locaux. La Suzannaise propose toute une gamme de limonades, fabriquées avec la partie non fermentée de la bière. « Elles sont aromatisées différemment en fonction des saisons. »

Lorsque sa brasserie à ouvert, il fabriquait 12 000 litres de bière par an. Cette année, il espère atteindre les 50 000 litres, mais ne souhaite pas aller au-delà. « Je ne suis pas un industriel, je suis un artisan. Je veux conserver l'esprit familial de ma brasserie. »

Le pub est ouvert le jeudi et le vendredi après-midi, ainsi que le samedi, toute la journée. Des visites de l'atelier sont organisées sur rendez-vous au 06 84 50 09 71. À consommer toutefois avec modération !

fffffffff

La Suzannaise

Installés à Saint-Suzanne, Christophe et Fabienne Launay ont été les premiers, en 2009, à lancer une bière Made in Mayenne. « En revenant à Sainte-Suzanne d'où je suis originaire, j'ai constaté qu'il n'y avait pas de brasserie dans le département. Il y avait quelque chose à faire », se souvient Christophe Launay. Pari gagné ! Ils produisent 50 000 litres par an déclinés en un large choix de bière (14 !), qui va de la blonde légère (4°) à des bières de style abbaye qui peuvent titrer jusqu'à 10°. Depuis, la Suzannaise s'est imposée dans le paysage mayennais. On retrouve ces bières dans la plupart des grandes surfaces du département ainsi que dans l'Orne et en Ille-et-Vilaine.

gggggggg

hhhhhhh

iiiiiii

jjjjjjjj

kkkkkk

llllllllllllll

mmmmmmm

nnnnnnnn

ooooooooooo